Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une enquête de BECI  : les avocats sont trop prudents et manquent d'empathie.
Afin de mieux cerner les attentes des entreprises, BECI (fédération des employeurs bruxellois) a mené l’enquête auprès de plusieurs centaines de dirigeants bruxellois.

Il ressort de cette enquête qu’un dirigeant d’entreprise est une personne qui dirige ses affaires de manière pragmatique et rationnelle. Il gère une équipe, discute, négocie et privilégie les relations commerciales à long terme. Mais paradoxalement, lorsqu’un différend surgit, le dirigeant d’entreprise a tendance à vouloir s’en décharger le plus rapidement possible. Il n’est plus acteur de la situation qui le touche pourtant, il en devient spectateur et préfère confier son problème à un avocat. En ce qui concerne l’avocat précisément, l’enquête révèle que :

  • 94 % des entrepreneurs préfèrent un avocat qui s’oppose à eux dans leur intérêt
  • 63 % estiment que les honoraires des avocats sont surévalués
  • 60 % jugent les avocats comme étant compétents, à l’écoute et persévérants. Ils les critiquent cependant sur leur manque de disponibilité, leur prudence excessive ainsi que sur leur manque d’empathie et leur absence d’émotions.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :